Clin d’oeil au BIDENDUM : une innovation en mode couette

Vous connaissez tous le BIBENDUM de la marque MICHELIN ? Et bien ce que j’ai décidé de partager avec vous n’a rien à voir. Sauf visuellement, peut-être. Partant de l’idée qu’on a tous envie de rester au chaud sous la couette, sauf en plein été peut-être, et que rien n’égale le confort et l’ambiance chaude et douillette de notre duvet bien aimé, la société SUVET a conçu des vêtements reprenant la matière et l’épaisseur de la couette. Mais plutôt qu’un long discours, voici l’illustration en images de ce BIDENDUM… Aussi insolite qu’inattendu !

Pour ceux qui préfèrent voyager léger, vous pouvez aussi opter pour AROS (anciennement HYPNOS), le sweat à capuche 2 en 1 avec oreiller intégré sorti en début d’année 2016.

Rêver c’est bon pour les idées !

Scan« C’est bien connu, les idées lumineuses surgissent plus souvent sous la douche qu’à se triturer les méninges scotché à son écran. » L’une des dernières idées, je l’ai eue pour un de mes clients en me faisant un brushing… eh oui ! Plus votre activité occupe votre cerveau gauche (celui qui analyse, décompose), plus votre cerveau droit peut vagabonder, délirer, explorer… et créer !! Faire une tarte aux pommes, nager en comptant ses longueurs, monter un meuble IKEA… autant d’occupations qui favoriseront la génération d’idées.

Votre capacité à innover dépend donc de votre capacité à lâcher prise. mais pas forcément tout le temps, rassurez-vous ! L’important -et le plus difficile aussi- est d’être capable d’actionner ces fonctions et ces 2 hémisphères en fonction des situations dans lesquelles vous vous trouvez, et des problématiques à résoudre.

Ça parait simple dit comme ça, non ? Pour en savoir plus il existe de nombreux sites. En suivant l’actu ce matin j’ai décidé de partager l’article « Devenir créatif pour les nuls« . Car oui, la bonne nouvelle, pour tous ceux qui ne se considère pas comme créatifs, c’est que ça se travaille !! Test cerveau droit cerveau gauche 🙂

En guise de conclusion je ne peux que vous recommander fortement le dernier numéro de MANAGEMENT, véritable mine d’or pour tous les curieux et passionnés de créativité dont je fais partie.